jeudi 30 janvier 2014

Voie ferrée Moramanga-Ambatondrazaka



Cette voie ferrée, dont les travaux ont commencé en septembre 1914, est exploitée sur 98 km à compter de 1919, avant d'atteindre Ambatondrazaka en 1922 et Ambatosoratra en 1923








· La ligne Moramanga - Lac Alaotra (MLA) - 168 Km· (Terminus Ambatosoratra)

· Tana - Moramanga - Ambatondrazaka.
· Moramanga - Ambatosoratra


 • PK 0 Départ de Moramanga
 • PK 18 Marovoay
 • PK 27 Morarano
 • PK 58, 5 Amboasary
·• PK 82 Andaingo
 • PK 89 Ambohimena proche de la source du Maorangoro et point le plus élevé de la ligne. Descente ensuite dans une vallée escarpée.
 • PK 98 Anosiroa
 • PK 117 Andilanatoby, la voie traverse alors une région marécageuse et une multitude de rizières jusqu'au terminus.
 • PK 129 Manakambahiny
 • PK 142 Arrivée à Ambatondrazaka (chef-lieu important de la région de Tamatave)
 • PK 156 Station de l'Aloatra (centre de recherches agronomiques)
 • PK 165 Andreba
 • PK 167 Ambatosoratra Terminus de la ligne





·

lundi 27 janvier 2014

Autour du lac Alaotra, il y a aussi...nous! deux frangines vazaha...

Il y avait plusieurs années que je voulais faire une balade de ce côté, je n'ai pas été déçue. Bien sûr au départ on est surpris et inquiet: des étendues d'eucalyptus et de pins, fabrication de charbon de bois et exploitation du pin, des montagnes autour blessées de lavaka rouge sang, en octobre en plus tout est sec! Après un peu de route bitumée, on a roulé sur une piste plus ou moins empierrée puis en terre, mais pas si difficile que prévue grâce au 4x4. Des maisons de différentes couleurs selon la terre qui a servi au torchis recouvrant une armature en branches, des villages charmants, puis plus on avançait : une campagne avec ses activités agricoles et ses animaux d'élevage: zébus, cochons, moutons, oies. Mais ce qui nous a le plus étonnées c'est la quantité de "kubota" tirant des charrettes pleines de gens rieurs le dimanche et servant aux travaux des champs la semaine, c'est unique ! On a mieux compris en découvrant la plaine alluvionnaire qui entoure le lac, une aubaine pour les cultures de riz et potagères, et la possibilité d'être outillé pour y travailler. Le plus joli village à l'architecture coloniale et aux couleurs rouge-orangé comme la terre du lieu c'est incontestablement: Imerimandroso sur la rive est du lac qu'il domine.  Auparavant nous avons traversé Ambatondrazaka, la ville la plus importante de cette zone, poussiéreuse en cette saison, très animée, mais éloignée aujourd'hui du lac dont la surface a considérablement diminué.
 Difficile d'y trouver un hôtel correct, surtout sans réservation, nous avons erré au moins deux heures dans ce but, et maudit notre chauffeur qui n'avait pas anticipé. Nous avons décidé de revenir faire le tour du lac après la saison des pluies pour découvrir un paysage plus verdoyant, et une activité agricole plus importante


 en moto taxi à Ambatondrazaka

 avec une THB!
 en pause!
 devant le kiosque d'Imerinmandroso

 toujours avec une THB!
 devant un arbre magnifique à la floraison jaune; nous sommes entrées dans cette propriété où un homme est venu nous raconter l'histoire de cet arbre et l'histoire de sa famille.

dimanche 26 janvier 2014

Lac Alaotra, il y a aussi les ponts cassés et les camions!

 celui-là tient encore mais jusqu'à quand?
 là c'est la cata! notre 4x4 est bloqué dans une file de 33 camions, notre chauffeur parti à pied sur la voie ferrée chercher une issue miracle...



 en 1/2 heure c'est réparé avec des poutres en bois et des plaques de terre...et la file s'ébranle et notre chauffeur n'est pas revenu...notre jeune accompagnatrice prend le volant jusque près du pont réparé qui se tasse sous le poids de tous les camions déjà passés mais n'ose pas le franchir et je la comprends!! heureusement un chauffeur d'un des camions accepte de prendre à son tour le volant et fait franchir le pont à notre véhicule , le stationnant plus loin sur le bord de la piste...où nous attendons notre chauffeur en perdition...qui finit par réapparaître...il s'était imaginé rouler sur la voie ferrée et sortir éventuellement ...quand il le pourrait pour reprendre une piste!! N'importe quoi!!



samedi 25 janvier 2014

Ambatondrazaka

"La ville d'Ambatondrazaka se trouve dans la région du lac Alaotra, vaste plaine rizicole située au Nord Est de la capitale. De petites collines ou tanety entourent cette plaine. Des phénomènes d'érosion (dus notamment à une déforestation massive) forment des lavaka, déchirant leur flanc. Les conséquences environnementales sont nombreuses : ensablement des rizières, diminution du niveau du lac et donc des ressources halieutiques..." Wikipedia



Ambatondrazaka a une fonction administrative, liée à sa fonction de chef-lieu régional.

 censé être le meilleur hôtel de la ville! pas de moustiquaire et cuisine zéro
 la gare routière
 les kubota en ville




A Ambatondrazaka, les fonctions de transport sont en nette diminution : la voie ferrée qui relie la ville à la capitale, Tananarive, n'est plus ouverte, les trains de marchandises ne fonctionnent plus qu'en fonction de la demande. La ville dispose d'un aéroport doté d'une piste d'atterrissage. Il n'accueille pas de vols réguliers.








"Le commerce est marqué pour l'essentiel par les activités de collecte des produits de l'agriculture et de leur exportation hors de la région. Ces activités ont une extension limitée, qui est loin d'être régionale, comme on pourrait le penser. On retrouve une activité de commerce dans l'autre sens, qui achemine les produits manufacturés et autres marchandises, intrants agricoles et vétérinaires. Les institutions financières se rattachent à ces activités." Wikipedia"




L'industrie du bois y est aussi très importante


Les gargotes sont nombreuses, celle-ci nous a servi un misao et un steak de zébu et des frites, c'était parfait!


nous avons dormi une nuit ici et c'était très correct: j'en cherche les coordonnées






vendredi 24 janvier 2014

Les "Kubota" du lac Alaotra..

La région du lac Alaotra est une grande plaine agricole entourée de montagnes dénudées entaillées de lavaka suite au déboisement intensif.
Elle est située à 250 km de Tana, direction route de l'Est RN2 jusqu'à Moramanga où il faut bifurquer  vers le Nord.
Les "kubota" sont des motoculteurs capables de tracter des remorques pleines de gens, marchandises, récoltes, matériels, produits des moissons, il est multifonctionnel car il sert aussi et surtout à travailler la terre, labour...etc...
Mais il n'y a pas que la marque "kubota"
http://www.inter-reseaux.org/revue-grain-de-sel/48-mecanisation-et-motorisation/article/le-boom-des-motoculteurs-au-lac

C'est dimanche et le motoculteur tire la remorque pleine de jeunes , le moyen de transport local favori pour aller se promener .