lundi 28 janvier 2013

15 mars 2012 Ambositra-Antsirabe 93 km sur la RN7, le lavoir et étape


A Antsirabe la SEF a construit un lavoir quartier Tsarasaotra, il s'est avéré , après une enquête que j'avais initiée et grâce à Dominique bénévole sur place qui a fait les recherches avec patience, que ce lavoir a été construit sur du terrain privé, donc pour nous il est impossible hélas d'y édifier ce que nous demandaient les lavandières: des sanitaires et WC


rue du lavoir une surprise nous attend: un dépôt d'ordures énorme surplombe le lavoir!!!
l'endroit est en contrebas de la rue, propre avec de petits massifs bien entretenus autour mais les papiers de la décharge commencent à voler partout et s'y déposent



Irène la responsable  accourt, elle nous a vu arriver de loin et il faut encore lui expliquer notre impuissance à régler le problème, la balle est dans le camp de la mairie



rien à dire sur la gestion, Irène perçoit les cotisations, règle les factures de la Jirama, garde un fond de roulement et se paye son minuscule salaire sur le reste

Elle nous emmène devant sa maison
nous passons devant le tas d'ordures qui commence à empiéter sur la chaussée et descendre en contrebas
à l'origine une construction avait été financée par  une organisation de maires francophones, des bacs pour les ordures mais à vider régulièrement..........

pourtant l'endroit est charmant, dans la verdure, entretenue par les eaux d'écoulement du lavoir, mais qui stagnent plus ou moins et font un petit marécage source de pollutions diverses et attirant de petites bêtes...

voici la maison d'Irène, planches et tôle, 3m50  sur 3 environ, 2 paillasses et des nattes, on vit là-dedans à 8-10.......




Contrastes d'une journée: succulent "dîner au Camelia" bien arrosé, nuit au "Hasina"





vendredi 25 janvier 2013

15 mars 2012 route de Ranomafana à Ambositra

Nous reprenons la route le lendemain matin

toujours ces étals de fruits appétissants le long de la route 

et nous arrêtons acheter des jujubes



traversée du village de forgerons Ambatovaky où nous ne nous arrêtons pas à nouveau
traversée du village de forgerons



toujours aussi beau cet endroit
les hautes terres: paysage typique
déforestation avancée
une rivière de rizières

pose familiale avec la vazaha

marché sur la route, coloré et animé comme d'hab

et toujours les rizières sur fond de collines granitiques arrondies



physalis je crois


oui c'est parfois un peu juste....


achat de cuillers en eucalyptus


Arrivée à Ambositra  réputée pour son artisanat du bois, nombreuses échoppes  où on trouve toutes sortes d'objets en bois, attention au bois de rose souvent une autre essence enduite d'une mixture rouge qui pourrait y  faire croire, nous visitons l'atelier de marqueterie en ville mais peu actif et utilisant presque exclusivement la même essence de bois colorée avec des mixtures ensuite pour faire illusion d'essences différentes, ceci dit le travail est très adroit et rend toujours un beau résultat.
l'atelier marqueterie


déjeuner à Ambositra
c'est beau et bon!
le restaurant possède une boutique d'artisanat attenante
ah les calculs........

lundi 21 janvier 2013