dimanche 19 août 2012

8 mars 2012 de Anja à Ranohira sur la Nationale 7 ...à suivre...

Après les montagnes de l'Andingrita et Anja, nous arrivons sur le plateau de l'Horombe
http://hazavana.org/lhorombe-a-la-loupe-20

où de nombreux troupeaux de zébus cheminent sur la route vers un important marché aux zébus  situé à Ambalavao



c'est le pays "Bara" :  groupe de pasteurs semi-nomades dont la vocation est tournée vers l’élevage de zébus. Les Bara vouent d’ailleurs un véritable culte à leur cheptel et leurs armes car les uns comme les autres assurent richesse et subsistance.
Le vol de zébus fait partie d’une tradition séculaire qui sévit encore. Les jeunes gens doivent, avant de se marier, faire preuve de bravoure. Aussi, dès leur jeunesse, les hommes s’initient à des rodéos tauromachiques ainsi qu’aux luttes à mains nues ou “Ringa”.
Certaines festivités sont accompagnées de danses et de musiques traditionnelles. La danse du “Papango” reste la plus spectaculaire. Un homme perché en haut d’un poteau de bois mime alors l’envol d’un oiseau de proie.
sous l'herbe rase (ahidambo ou "herbe à sanglier")des collines pelées, zones de pâturages et itinérance des zébus, la terre est rouge- latérite

Nous arrivons en fin d'après-midi à Ranohira, sur la Nationale 7,  à 683 km de Tana et 243 km de Tulear, ville dont le seul intérêt est d'être le carrefour menant au Massif de l'Isalo

notre chambre chaude et bruyante...à l'hôtel "Orchidée"

brochette de zébu

un Gris..pour accompagner

Aucun commentaire: