jeudi 19 juillet 2012

Mardi 6 mars: Tana-Ambohitsoa, commune de Manandriana, 20km de Tana

Mardi 6 mars, nous partons avec Naivo pour la journée, il a plu et la piste pour aller à l'école ne sera pas praticable pour la 505 de Ndimby. Après la banlieue de Sabotsy-Mena, c'est la campagne, et c'est avec surprise que je découvre un paysage tout vert là où d'habitude il n'y a que du rouge. Nous sommes en Mars, saison où je n'étais jamais venue, la saison des pluies n'est pas encore terminée, et une herbe verte a recouvert la terre rouge, on ne dirait plus le même pays.
 Au cours de la randonnée de la matinée sur les collines de Manandriana, pour faire l'enquête sur les installations de l'adduction d'eau, nous découvrons un fabuleux paysage à perte de vue sur les hameaux environnants et la campagne vallonnée, et une végétation intéressante à répertorier: plantes médicinales entre autres, de quoi  créer ici un programme touristique, sujet à rapport pour les habitants aux alentours et la commune.
Cette journée sera occupée à mettre en place la suite de notre séjour: programme, hébergements, transports, ainsi que celui de Christian et Jean-Marie, nos techniciens qui arrivent le 22 mars.

 Ces  murs d'enceinte ronds ou rectangulaires sont des "tamboho", ils  délimitent le périmètre d'un village, d'un champ, ou d'un parc à zébus, leur origine remonte au temps des monarchies.


la piste pour aller à Ambohitsoa


 on aperçoit l'école, autre surprise: les ornières de la piste ont été rebouchées avec de la terre et le tout aplani, en vue du passage des camions pour les travaux du 3ème bâtiment, bravo!


l'école, les 2 premiers bâtiments
une salle de classe

bätiment 1


Nous partons avec Naivo en ballade dans la colline pour visiter les infrastructures de l'adduction d'eau

 très agréable randonnée sur un sentier bien tracé qui suit le cheminement des tuyaux enterrés
 paysage superbement vert à perte de vue
 flore très intéressante à répertorier, pourrait être un objectif de tourisme
 orchidée
 à flanc de colline

 Marylène assiste Karen qui a peur du dénivelé



une plante "déstressante".......

chacun fait sa récolte


à perte de vue la campagne magnifique

ici le tuyau est suspendu dans le vide (érosion probable)


Aucun commentaire: