vendredi 9 décembre 2011

2 octobre après-midi découverte d'une colline sacrée: Antsadihinta

  

Pour changer de la Colline Bleue "Ambohimanga" j'ai proposé la découverte de cette autre Colline Sacrée; Antsahadinta.
Au Sud-Ouest d’Antananarivo, la colline d’Antsahadinta est une nécropole abritant trois tombeaux et les vestiges d’un village aux cases de bois
on y accède par une piste plutôt défoncée sur la fin du parcours, après avoir traversé des villages aux maisons rouge comme la terre
Zone de travail agricole essentiellement 
le paysage est fantastique , une plaine de rizières dominée par les collines et celle de Tana juste en face
des villages en contrebas où des jeunes jouent au foot
une impression de vie tranquille à la campagne au milieu des rizières et cultures, avec cette sensation de quelque chose "de sacré" due à l'histoire de ces lieux où ont séjourné des rois et reines de la dynastie "merina" là ..en haut.. sur la colline..
longue rando pour grimper au sommet de la colline découvrir ce site sacré

sur notre parcours: un tombeau, une église

en contrebas: une "mer" de rizières la plupart dans la phase labour et donc couleur terre.



Le premier tombeau : sépulture de Rabodozafimanjaka, l’une des douze épouses du roi Andrianampoinimerina. Soupçonnée et accusée par son époux, elle fut torturée et en mourut.
Le second tombeau est celui d’un roi d’Antananarivo, Andrianamboatsimarofy qui vaincu par Andrianampoinimerina, fut exilé à Fenoarivo où il mourut. Par la suite, sa dépouille fut transférée à Antsahadinta.

Le troisième tombeau abrite les restes du général Ratsimihara
Il règne en ce lieu une sorte de magie, l'atmosphère est paisible, on s'y sent bien



     
Des arbres magnifiques ont été déclarés"sacrés"et sont ainsi protégés, les seuls subsistant sur cette colline recouverte autrefois d'une forêt.





nous attendons le coucher du soleil sur le sommet de la colline avant de rentrer sur Tana.

Aucun commentaire: