mercredi 8 décembre 2010

Tana-Diego par la route





ici les terres brûlées depuis des générations ne laissent plus pousser qu'une herbe maigre pour les troupeaux de zébus

Aucun commentaire: